Commémoration

de la « Grande Guerre »

Dimanche 9 novembre a eu lieu la Commémoration de l’Armistice de 1918. En ce centenaire du début de la « Grande Guerre », de nombreuses personnes ont suivi la messe en l’église paroissiale puis entendu, devant le Monument aux Morts, le 1er Adjoint lire le message du Secrétaire d’État aux Anciens Combattants.

Le Maire a ensuite rappelé le rôle tenu par les femmes en ce début de conflit, obligées de gérer les exploitations agricoles et de soutenir les hommes partis au front… Puis il a fait l’appel des Poilus tombés en 1914 : Quinze en cinq mois.

Le Conseiller Général et le Président des Anciens Combattants sont intervenus avant une deuxième cérémonie au Carré Militaire du Cimetière où le Président du Souvenir Français a pris la parole. Un vin d’honneur a enfin été servi dans la salle polyvalente de la mairie.

Pour marquer le centenaire du début du conflit, une exposition a été ouverte au public le même dimanche, à 16 h, concernant la présentation de documents et d’objets prêtés par des habitants de la Commune, ainsi que de panneaux relatant les écrits de « Poilus ordinaires ». Un travail de recherche effectué par les Universités d’Aix-en-Provence et de Montpellier, à partir de correspondances d’habitants du Soulié. Deux chercheuses, Stéphanie Fonvielle et Corinne Gomila, ont introduit l’exposition devant environ soixante-dix personnes, une présentation qui a captivé l’auditoire.


20 août, les rencontres avec les élus se multiplient

Place de la Mairie, le 20 août vers 18 heures, environ cent cinquante personnes ont répondu à l’invitation des élus du Soulié. Une fois un mot d’accueil prononcé, le maire, Dominique Viste, a informé les participants sur l’évolution d’une réflexion sur le prix de l’eau. Une décision devrait être prise lors de la réunion du Conseil municipal du 28 août.

Le maire a également annoncé qu’un éclat particulier devrait être donné à la commémoration patriotique du 11 novembre. À cet effet, les habitants et amis du Soulié sont invités à prêter des photographies et autres objets datant de la guerre 14-18 pour abonder une exposition organisée par la mairie.

Ces informations une fois diffusées, les personnes présentes ont été invitées à participer à un très amical apéritif au cours duquel elles purent déguster un jambon cuit dans le four communal. Moment de détente, de convialité et, bien entendu, d’échanges, la soirée du 20 août a ajouté aux plaisirs d’un été solarien.

peche580x470

La pêche est ouverte

sur le plan d’eau

La Fédération départementale de Pêche de l’Hérault a alimenté le plan d’eau de la commune en truites. La pêche y est désormais autorisée, selon la réglementation en vigueur.



26 juillet, les élus invitent: rencontre apéritive dînatoire

Le premier apéritif municipal offert aux habitants et aux vacanciers de Le Soulié, le 26 juillet 2014 à partir de 18 heures, a été favorisé par un superbe beau temps et une ambiance particulièrement conviviale. Une soixantaine de personnes ont rejoint les élus et le maire, Dominique Viste, les a accueilli en présentant l’équipe municipale ainsi que les actions déjà engagées au bénéfice de la commune.

Une belle « première » : le four à pain du village a été allumé. Au grand étonnement des anciens ne se souvenant pas de l’avoir vu fonctionner… Des Solariens et des membres du Comité des Fêtes ayant préparé des pizzas et des quiches, celles-ci ont été cuites dans le four. Heureuse atmosphère d’un soir d’été qui donne déjà envie à la Municipalité de récidiver.



Bonnes heures des 12 et 13 juillet 2014


Commémoration

du 8 mai 1945

En ce 69° anniversaire de la capitulation de l’Allemagne nazie, la population du Soulié était rassemblée pour une cérémonie commune en l’église paroissiale et au Carré militaire. Après l’office religieux et en présence de Mr Francis Cros, Conseiller général, président de la Communauté de Communes de la Montagne du Haut Languedoc, des élus locaux, des présidents du Souvenir Français et des Anciens Combattants, des représentants de la gendarmerie nationale, des sapeurs-pompiers et des porte-drapeaux, des responsables des associations locales, Dominique Viste, maire de la commune, rappelait l’héroïsme des combattants d’hier et soulignait l’importance de l’Europe actuelle porteuse de paix. Deux gerbes étaient ensuite déposées devant les tombes d’Auguste Gau et d’Ernest Barthez, au Carré militaire du cimetière.

En final, la population et les invités de la mairie participaient à un vin d’honneur servi dans la salle des fêtes. Un moment très convivial .